Comment faire pour améliorer la performance énergétique d’un logement ?

Si vous voulez améliorer la performance énergétique de votre maison, il est important de faire la révision de certains éléments. En effet, un système d’isolation en mauvais état reste la source des déperditions thermiques. Par conséquent, les combles, la toiture, les murs et les différentes ouvertures devront subir un contrôle afin de réaliser les travaux de rénovation énergétique nécessaires. Vous devez savoir qu’en tant que propriétaire de votre logement, vous avez la possibilité de jouir de plusieurs aides financières.

Faire une analyse de votre maison ou appartement

Afin de déterminer la consommation d’énergie d’un logement, il doit subir une analyse effectuée par un professionnel. En principe, le diagnostic de performance énergétique sert à évaluer les dépenses en énergie d’une maison. De plus, il permet de connaître les divers travaux à entreprendre pour recevoir la certification PEB.

L’isolation

Dans un premier temps, l’amélioration de la qualité et de la quantité d’énergie dépensée par un logement dépend des travaux faits sur le bien comme l’isolation des combles. En appliquant d’autres couches d’isolants à l’intérieur ou à l’extérieur du logement, vous créez une sorte de barrière contre le froid. L’objectif de ces matériaux est de diminuer l’utilisation du chauffage ainsi que les échanges thermiques avec l’extérieur.

Les travaux d’isolation s’adressent aux planchers, à la toiture, aux combles, aux murs et aux ouvertures pour faire des économies d’énergies. Le sol peut accueillir un nouveau revêtement, tandis que les ouvertures reçoivent les doubles vitrages.

L’étanchéité de l’air

Étant donné que la fuite d’air diminue l’efficacité énergétique des isolants, une mauvaise étanchéité et un problème au niveau du système de ventilation de la maison peuvent entraîner de graves conséquences. Effectivement, l’air chaud compris dans le logement aura tendance à s’échapper vers l’extérieur, réclamant l’utilisation du chauffage. En testant cette étanchéité, on réduit la consommation énergétique, car on ne se sert plus fréquemment du chauffage. Par ailleurs, remplacer la chaudière à condensation et les pompes à chaleur est souvent utile pour accroître l’efficacité du système de chauffage.

Quelles sont les aides financières offertes par l’État ?

Pour favoriser et accélérer les travaux de rénovation énergétique, il existe des aides financières destinées aux particuliers.

Le crédit d’impôts ou CITE

Ce crédit concernant la transition énergétique est une aide permettant une déduction de 30% de l’impôt sur le revenu par rapport aux dépenses liées aux travaux. Cette disposition a été appliquée à partir du 1er septembre 2014 et cela uniquement sur les logements portant le titre de résidence principale.

L’éco-prêt à taux zéro

L’éco-PTZ se traduit comme un moyen de jouir d’un prêt à taux 0 lorsque le montant des travaux atteints au maximum 300 000 euros. Cette aide concerne les propriétaires des logements mis en location ou à usage d’habitation.

Le programme habité mieux de l’Anah

Ce programme a été mis en place par le gouvernement pour couvrir les dépenses des ménages faisant des travaux de rénovation. En principe, la couverture des dépenses va de 35 à 50% du montant de la facture. Par exemple, vous recevez un montant de 22 000 euros pour les travaux de réhabilitation importante de 50 000 euros.

Le chèque énergie

Le chèque énergie est destiné aux ménages les plus modestes, notamment les personnes en situation de précarité. Ce chèque servira à régler les factures liées à l’électricité et au gaz, mais s’use aussi pour financer une partie des travaux de rénovation énergétique.